L'ESS expliquée à ma grand-mère...

... ou à la vôtre, ou celle de votre voisin.

L'économie sociale et solidaire englobe toutes les activités économiques porteuses de sens, qui ont à coeur la solidarité, le bien-être des humains et le respect de l'environnement. L'économie doit être au service de l'Homme et non l'inverse.

Plutôt qu'un long discours, tentons de comprendre ce qu'est l'ESS à partir de quelques exemples concrets :

Mamie rock
  • Mon cousin, au RSA, a finalement trouvé un emploi de livreur dans une association d'insertion.
  • Ma tante a adhéré à une AMAP (Association pour le Maintien de l'Agriculture Paysanne) : elle est abonnée à un panier de fruits et légumes produits par un agriculteur du coin et participe à la vie de l'association.
  • La copine de ma fille a ouvert une boutique de commerce équitable : les artisans ou producteurs ayant fabriqué ce qu'on  y trouve ont été payés un salaire juste et ont travaillé dans de bonnes conditions.
  • Le patron de mon mari gère une petite entreprise dans notre village et fait tout son possible pour conserver les 8 emplois existants. Il prend un revenu modeste et va même jusqu'à consulter ses salariés concernant les décisions à prendre pour l'entreprise.
  • Le cousin de mon oncle fait partie d'un SEL (Système d'Echange Local). Avec le cours d'anglais qu'il a donné à monsieur Brian, il a gagné des "grains de sel". Avec ces grains de sel, il pourra emprunter la tronçonneuse de monsieur Dubois pour un week-end, ou se faire couper les cheveux par madame Latiffe, ou...
  • La librairie de mon quartier propose des livres de petites maisons d'édition. Elle organise des animations avec des associations pour rendre la culture accessible à tous.

 

 

 

 

  • Un de mes amis, bénéficiaire des minimas sociaux, a pu louer un véhicule pour un tout petit prix pour sa recherche d'emploi, auprès d'une association qui soutient le droit à la mobilité pour tous.
  • L'entreprise dans laquelle ma cousine travaille, achète du thé et du café bio et équitable, du papier et des fournitures recyclés, a instauré le tri selectif dans ses bureaux, a changé de prestataire d'entretien de ses locaux pour une association d'insertion qui utilise des produits ménagers écologiques.
  • Tous les mois, un ami épargne 15€, comme les autres membres de sa "Cigales". Par l'investissement et l'accompagnement, ils soutiennent la création ou le développement d'entreprises locales.

 

 

  • Ces entreprises locales souhaitent développer l'emploi local et leurs valeurs s'inscrivent dans le développement durable. Aussi, pour payer (mes achats, mes prestations...) dans ces entreprises locales, j'utilise une monnaie complémentaire, le SOL !
  • Mon petit-fils et ses amis ont monté leur boîte de communication : ils ont choisi le statut de coopérative pour que chacun ait son mot à dire, sur le principe 1 personne = 1 voix.
  • L'imprimerie qu'il conseille à ses clients est un ESAT (Etablissement et Service d'Aide par le Travail), elle emploie donc des personnes en situation de handicap.

 

 

 

  • Le livreur auquel l'imprimerie fait appel livre... à vélo ! Et c'est l'employeur de mon cousin ! (Cf 1er exemple)

Etc, etc, etc. En bref, l'économie sociale et solidaire - ESS pour les intimes - est PARTOUT !