Marion Studer, salariée de l'Apes, primée au CJDES

Le 15 mars dernier, le CJDES (Centre des Jeunes Dirigeants des acteurs de l’Economie sociale et Solidaire) et l’ADDES (Association pour le Développement des Données sur l’Economie Sociale) ont organisé la deuxième édition du Prix des mémoires de l’ESS.

Ce prix était ouvert à tout étudiant diplômé ou inscrit dans un cursus de type licence 3, master 1 ou master 2 effectué en formation initiale ou continue et ayant rédigé un mémoire d’études sur une problématique relative à l’ESS.

70 candidats se sont manifestés, et à l’issue d’une présélection, le jury du prix a choisi de récompenser cinq d’entre eux. Le premier prix du CJDES a été décerné à Marion Studer, salariée-doctorante au sein de l’Apes et de l’Université de Lille pour son mémoire de Master 2 Action Publique, Institutions et Economie Sociale et Solidaire s’intitulant « L’impact social, objet établi ou projet à co-construire ? ».

Le sujet de ce mémoire était d’étudier le caractère conventionnel et co-construit de la notion d’impact social en combinant, dans une démarche de recherche-action, un cadrage théorique et les premiers résultats d’une enquête quantitative administrée aux acteurs participant au projet VISES (Valoriser l’impact social de l’entrepreneuriat social) dans lequel l’Apes est partenaire opérateur.

Pour découvrir les mémoires des cinq lauréats et ceux des 70 candidats c'est par ici !

De droite à gauche : Christophe VERNIER, délégué général de la Fondation Crédit Coopératif, Henry NOGUES, président de l’ADDES, Marion STUDER 1er Prix, Anne DEBAILLIE Prix coup de cœur des internautes, Sarah LAVINA Prix LIII, Miguel BERRIO, 2ème Prix, Jean-Michel POURVIS, Prix tremplin recherche, Anne PFERSDORFF Présidente du CJDES.