Portrait de notre chargé de mission du territoire Nord : Guillaume Delevaque

« L'Apes donne les ressources pour agir »

Quel est ton pedigree ?
J’ai fait des études de sociologie. Ensuite, j’ai travaillé à Pôle Emploi pour des missions d’accueil et de documentation. En 2004, j’ai été recruté par Maillage. J’ai accompagné les porteurs de projet associatifs, je les ai aidés sur les aspects juridiques et aussi sur les autres aspects. Maillage était adhérent à l’Apes, c’est ainsi que j’ai connu cette association. En 2015, j’ai eu l’opportunité de rejoindre l’Apes alors j’y suis allé.

Quelle est ta mission à l’Apes ?
Je fais principalement de l’animation collective et de réseau. Je travaille sur le Département du Nord. J’aide les collectivités à élaborer leur plan de développement de l’économie sociale et solidaire en co-construction avec des acteurs de l’ESS. J’accompagne aussi des collectifs sur des projets thématiques et innovants, comme la possibilité de louer des locaux à loyer réduit à des bailleurs sociaux ou privés. Cela permet de redynamiser des quartiers. J’organise des actions de sensibilisation à l’ESS, aussi bien avec des accompagnateurs de créateurs d’entreprises (comme des salariés de la BGE) qu’avec des salariés de centres sociaux. J’organise aussi des itinéraires en bus avec des agents de mairie, de la commune, de la chambre de commerce autour de thèmes variés comme l’alimentation, la politique sociale de la ville...

Qu’est-ce qui t’intéresse à l’Apes ?
Ce qui m’intéresse, c’est d’être utile. C’est primordial de coconstruire ensemble une politique publique. L’économie, c’est aussi de la politique. Représenter les acteurs du réseau, les mettre en lien, leur donner du poids, c’est important. L’Apes permet à des acteurs d’améliorer leurs pratiques solidaires et leur donne les ressources pour agir.

GuillaumeDelevaque.jpg